Voici la carte des pays qui n’ont pas encore commencé à vacciner leur population

Avatar

De nombreux pays défavorisés n’ont pas pu commencer de campagne de vaccinations. © Département des Yvelines/Flickr

La course à la vaccination contre le Covid-19 a démarré à la fin de l’année 2020, alors que les premiers vaccins mis au point par les laboratoires ont commencé à être commercialisés, après validation des autorités sanitaires des États. Des pays comme le Royaume-Uni et plus encore Israël semblent avoir une longueur d’avance. L’État hébreu a injecté une première dose à la moitié de sa population et plus d’un tiers d’entre elle a déjà reçu la seconde dose du produit mis en point par le groupe américain Pfizer, en partenariat avec la biotech allemande BioNTech.

En France, la campagne de vaccination, qui a débuté le 27 décembre, a permis d’inoculer une première dose du vaccin à 2 564 530 de personnes, tandis que 1 161 983 personnes ont pu bénéficier aussi d’une deuxième dose, selon les derniers chiffres publiés par Santé publique France. Après un démarrage lent, qui a suscité de nombreuses critiques, la campagne s’est progressivement accélérée dans le pays. Mais pendant ce temps-là, des États n’ont pas encore commencé la vaccination de leur population.

À lire aussi —IA : un rapport pointe la fragilité du leadership américain face à la Chine

Les États développés et émergents ont déployé de grands moyens pour négocier des centaines de millions de doses avec les laboratoires. Au détriment des pays les plus défavorisés, le dispositif Covax destiné à assurer une distribution équitable des vaccins anti-Covid dans le monde peinant à se montrer efficace. L’Union européenne a récemment annoncé le doublement de sa contribution à ce dispositif, pour la porter à 1 milliard d’euros.

Mais des États ne joueraient pas le jeu. “Certains pays riches sont actuellement en train d’approcher les fabricants pour s’assurer l’accès à des doses de vaccins supplémentaires, ce qui a un effet sur les contrats avec Covax”, a déploré lundi Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) cité par l’AFP. Résultat, de nombreux pays, notamment en Afrique, n’ont pas pu commencer à vacciner leur population, comme le montre ce graphique de Statista compilant des données d’Our World in Dataen date du 23 février :

Statista

D’autres infographies à découvrir sur Statista

Seuls le Maroc, l’Algérie, l’Égypte, l’Afrique du Sud, le Rwanda et le Zimbabwe ont pu entamer une campagne de vaccination sur le continent.

La Corée du Sud fait de son côté partie des rares États développés à ne pas avoir débuté de campagne. Les vaccinations doivent commencer d’ici trois jours dans le pays.

À lire aussi — Comment les médecins généralistes imaginent leur métier dans 10 ans

    1. maria March 26, 2014
    2. Lloyd Budd March 26, 2014
      • Joseph Scott March 26, 2014
    3. Alex Shiels March 26, 2014

    Leave Comments